Sur les traces de Crocodile Dundee

Nous continuons notre aventure sur le territoire de Crocodile Dundee (territoire du Nord) en direction du fameux Kakadu National Park, cette fois-ci avec des renforts (Picou, Fran et Kounet) et armés d’un puissant répulsif à insectes.

P1030409

Pour se mettre directement dans le bain, nous sommes allés à la rencontre des crocodiles du parc. Cette croisière sur l’Adélaïde River nous a notamment permis de voir sauter (…parfois très très près du bateau) les deux espèces présentes en Australie: les crocodiles d’eau douce (presques mignons et à l’air fort sympathique) et les crocodiles d’eau salée (plutôt, voire complétement… cauchemardesques).

P1030172

Désormais, on comprend d’autant plus la présence de piscines municipales gratuites et très bien équipées dans cette région, les rivières et les mers étant pour la plupart infestées de ces bebêtes.

P1030544

Un des autres attraits de ce parc national réside dans les peintures rupestres aborigènes que l’on peut observer sur les parois des rochers sur plusieurs sites (voir photos). Certaines peuvent avoir entre 10 000 et 20 000 ans et d’autres peuvent être très récentes. Elles sont faites pour la plupart à base de poudres obtenus en écrasant divers minéraux de la région ou parfois de sang d’animaux. Certaines fresques nous ont été expliquées par des guides et représentaient sous formes d’histoires des règles de vie en vigueur dans les sociétés aborigènes du secteur (vision de la justice, de la place de chacun, mythes, etc.).

Côté paysages…
lors de nos randonnées, nous avons découvert plusieurs marais du parc peuplés par de nombreuses espèces d’oiseaux. Par ailleurs, les différents points de vue auxquels nous nous sommes rendus nous ont offert une fois de plus le spectacle des grandes étendues sauvages australiennes (mais cette fois-ci avec de très nombreuses nuances de vert dans la végétation, à en donner la migraine à un peintre…).

Notre coup de coeur lors de ce périple « Kakaduien » a été sans l’ombre d’un doute les « Gunlom waterfalls »: un billabong (une piscine naturelle) perché au sommet d’une chute d’eau avec une vue impressionante sur les terres environnantes et les collines au loin. Malheuresement, suite à un bug de l’appareil photo (argument Claire) ou à une erreur humaine (…de Claire, argument Marius) nous n’avions que très peu de batterie à cet endroit là pour l’immortaliser. C’est pourquoi, la photo ci-dessous est signée google images:

Gunlom (Waterfall Creek), Kakadu National Park, Tourism Australia

A noter que cette partie du parc était particulièrement difficle d’accès (pistes en très mauvais état et souvent parsemées de vaguelettes qui font trembler le véhicule…). Heuresement, Eric a parfaitemant tenu le rôle de pilote de rallye sur les deux fois 37 km qui nous séparaient de la route goudronnée et nous a laissé le Kings en bon état (à l’exception de quelques kilos de poussière à l’intérieur et sur la carrosserie).

Voilà pour cette grande étape de notre voyage. Nous remercions donc Françoise, Eric et Anouk de nous avoir rejoints pour ces quelques jours et leur souhaitons un bon retour en France. De notre côté, 5 jours d’attente (…et d’ennui) jusqu’à ce qu’on décolle pour Bali (le 29 juillet à 22h45).

Bisous à tous.

Liens vers les photos

 

2 commentaires

  1. Hello,

    trop bon ! La piscine naturelle c’est super beau !

    Le nouveau répulsif à insecte c’est quoi ? Un javelot ??? Une combinaison HAZMAT ???

    Amusez-vous bien à Bali, si vous avez des questions, n’hésitez pas (et en plus ya le blog « parent »).

    Faites un ptit bisous de ma part au nouveau président de l’Indonésie

    http://www.lematin.ch/news/standard/Un-fan-de-heavy-metal-pour-president/story/24542655

    @ plus !

    • C’était un spray couplé à la présence du beau père de Claire qui les attirait pas mal !!! Maintenant qu’il est parti, on est de nouveau piqués de partout !

      Pour Bali, on a rencontré des français qui en reviennent tout juste et qui nous ont expliqué pas mal de trucs (banques, téléphones, marchandage, etc.). Par contre, ils nous ont pas trop parlé des endroits à visiter. Je sais que Claire a déjà jeté un coup d’oeil et on utilisera votre blog pour compléter. Je viens de t’envoyer une question par mail.

      Pour le président, j’y manquerai pas si jamais nos seuls gouts musicaux en commun me permettent d’être accueilli par lui à l’aéroport

      Bisous à tous les deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *