Les baroudeurs en mer

Bonjour à tous !

Nous voilà revenus de nos trois récents périples maritimes.

Tout d’abord, nous avons pris le ferry à Townsville en direction de la célèbre Magnetic Island : objectif du jour, voir des koalas dans leur environnement naturel. Nous n’avons pas été déçus car nous en avons vus à deux reprises lors de notre balade en direction d’un fort de la seconde guerre mondiale au sommet de l’île. Attention, l’observation de ces peluches vivantes peut parfois être risquée. En effet, à force de marcher la tête en l’air pour en apercevoir, les trébuchages s’enchainent (Claire y a perdu un ongle de pied !).

13

De retour sur le continent, nous avons fait route vers le Sud où nous avons rejoint des amis rencontrés à Adélaïde (il y a donc maintenant un petit bout de temps). Au programme, soirée au camping et beach volley en plein milieu de la ville balnéaire de Airlie Beach. Le jour suivant, nous avons embarqué à bord du « PowerPlay » pour une croisière de deux jours/deux nuits avec cabine privée s’il vous plait… Même les plus vieux couples du bateau n’ont pas eu ce luxe. Nous avons donc pris la mer en direction des Whitsundays, attraction très populaire en Australie car celles-ci sont souvent répertoriées parmi les plus belles plages du monde. Là encore pas de déception, la plage avec un des sables les plus blancs et fins du monde était magnifique et les deux points de vue exceptionnels.

28
La vie sur le bateau était rythmée par de nombreux arrêts dans des criques pour faire du « snorkeling » (plongée avec masque et tuba) ou du « diving » (plongée avec bouteilles). Nous avons choisi la seconde option, on ne se lasse pas d’être suivis par le gros poisson bleu, aussi souvent appelé par conséquent « poisson chien ». Nouvelle preuve de la présence importante des français en Australie (backpackers + familles venues en touristes), nous étions 8 français sur le bateau sur un total de 16 passagers (hors équipage).

Par la suite, nous avons rencontré une autre espèce animale endémique de l’Australie : les ornithorynques dans le parc national d’Eungella. Ici, ils sont appelés « Platypus » et sont assez difficiles à observer : ils ne sortent de leurs terriers que pour manger à une heure bien précise. Armés de patience, nous avons pris quelques photos qui ne rendent malheureusement pas terrible à cause de leurs mouvements rapides et de l’obscurité.

P1040740
Enfin, sur la route vers le sud, nous nous sommes arrêtés à Hervey Bay pour prendre le bateau (et oui, encore une fois !) afin d’aller observer les baleines à bosses. Bien que n’étant que la 7ème espèce de baleines en termes de taille, c’est toujours impressionnant de les voir s’agiter et sauter dans l’eau.

P1040783

Voilà pour les nouvelles, nous arrivons à Brisbane d’ici peu.

Bisous à tous,

 

2 commentaires

  1. bin mes cochons ! vous me laissez sur le………..! jamais vous n oublierai cette année là, pensez vous rentrer au pays ?

    • Hin hin, le retour au pays ou « retour à la réalité » nous fait un peu peur en effet. Heuresement, un bon welsh nous attend pour le 13 décembre (…et des tomates farcies pour le jour suivant j’espère).

      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *