He delivered what he promised !

2

Pour les non anglophones: il a délivré, ce qu’il avait promis…

Eh oui, ça y est une page se tourne: LE KINGS EST VENDU !

Petit choc émotionnel pour nous deux, nous lui rendons donc hommage à travers ce court article et un best-of de ses meilleures photos.

1

Nous le remercions pour nous avoir permis d’arpenter l’Australie, et ainsi, d’avoir vécu tant de fabuleuses aventures ces 9 derniers mois. Sa silhouette reconnaissable entre mille dans les parkings, nous manquera à coup sûr. Son confort relativement sommaire, nous aura finalement très bien contentés durant cette période.

Les moments forts en sa compagnie auront été nombreux:

  • l’ouverture du coffre dans un virage en pleine ville, laissant de nombreuses affaires sur la route,
  • la lessive pendue laborieusement le long de la carrosserie récupérée le lendemain encore humide (voire moisie) avec une forte odeur de vase (on était trop de près de la mer),
  • la dégringolade des assiettes et couverts oubliés sur le toit au démarrage,
  • l’ascension impossible d’une route très pentue et boueuses avec trois personnes à l’arrière, porte latérale ouverte pour laisser passer nos pieds boueux afin de repartir de chez un collègue (en pleine nuit avec son gosse de 5 ans sur les genoux sinon c’est pas marrant !),
  • la tentative ratée d’omelette de Marius qui a provoqué une odeur nauséabonde dans le van pour plusieurs jours, laissant le Fébrèze complétement impuissant face à ce désastre…
  • les réveils brutaux au milieu de la nuit (chutes d’opossums sur le toit, souris, connards qui font chier à taper dessus, etc.),
  • la fois où un touriste nous a approchés en croyant qu’on vendait des saucisses alors que nous étions gentilement en train de cuisiner pour nous à l’arrière du van,
  • …mais aussi un quotidien plein de liberté à son bord, et un moyen unique de parcourir un pays/continent immense pour peu d’argent.

2

Enfin, il nous aura comblés jusqu’au bout, car en plus de n’avoir eu aucun problème mécanique durant 22 000 km, il aura été revendu 300$ plus cher que son prix d’achat !

Bref, merci le KINGS et bonne route avec Johan, ton nouveau propriétaire suédois et un peu allumé: le mec est tout seul, connait personne en Australie, mesure 1m90 ce qui veut dire que s’il rentre dans le lit ce sera en diagonale, et a une maitrise de la conduite qui nous a paru douteuse…

3

De notre côté, nous venons de trouver une location (voir photo ci-dessous avec le Kings et son nouveau propriétaire devant) chez un jardinier australien psychorigide et hyperactif mais néanmoins sympathique et drôle (…on espère que ça durera !)

P1050459

4 commentaires

  1. Quelle belle histoire!je suis heureuse de l’avoir connu!

  2. c’est sur, on s’attache parfois à des choses visiblement sans intéret, un cheval, un éléphant, une mobylette, alors pourquoi pas un van. un van oui mais the king ! en tout cas bravo pour la plus value, vous n’avez pas durant ce séjour perdu les « bons principes de notre bonne société ».

  3. Nous vous comprenons les enfants…C’est toujours une déchirure que de se séparer de celui qui vous a fait connaître 9 mois d’aventures…mais un peu de sédentarité devrait vous permettre de revenir progressivement à la vie un peu plus bourgeoise…Bravo pour cette expérience que vous n’êtes pas prêts d’oublier (nous non plus!) gros bisous

  4. Je trouve que cette pub pour un concurrent direct de mon employeur très limite… Je vais peut être devoir sévir 😉

    Je plaisante, on est pas en Australie…. Pour le moment.

    Pour ceux que ça intéresse : http://www.kingstransport.com.au/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *