Les baroudeurs chez les Kiwis (3ème et dernière partie)

Chers lecteurs et lectrices,

Chose promise, chose due… suite et fin de nos aventures néozélandaises. Une fois n’est pas coutume, nous vous écrivons cet article bien au chaud depuis notre chambre d’hôtel tout confort en attendant de prendre l’avion dimanche matin pour Melbourne.

Nous vous quittions la dernière fois en direct de Queenstown, où nous avons finalement dû rester plus longtemps que prévu attendant que Madame Lapluie et Monsieur Levent veuillent bien cesser, afin de laisser Claire sauter à l’élastique.

Après moult reports faisant osciller Claire entre excitation/stress intense/énervement/déception/retour au calme, ce fût chose faite lundi:

13

A l’issu d’un saut depuis une nacelle suspendue à 134m au-dessus du vide,  ses premiers mots furent : « Agaiiiiiiin !!! » (ou « encore » pour les non-anglophones).

2

En guise de souvenir, elle s’est vue remettre un t-shirt « Nevis Bungy Jumper » (du nom du saut, qui est d’ailleurs le plus haut de Nouvelle-Zélande) élu désormais pyjama de l’année, ainsi bien sûr que le DVD du saut intitulé « I did it » (« je l’ai fait »).

Etant de nouveau libres de reprendre la route, nous filons alors au nord : direction le Mt Cook (le plus haut sommet d’Océanie à 3 754 mètres).

P1070028

Sur le chemin, on prend quelques photos des montagnes enneigées qui nous séparent du géant néozélandais.P1060891

P1060893

Une fois sur place, une sympathique randonnée traversant quelques ponts suspendus nous attend.

P1060976

Elle nous mènera au pied d’un petit glacier voisin d’un lac où flottent quelques « icebergs » (ces derniers nous rappelant fortement nos nez respectifs ces dernières nuits dans le van … eh oui, en altitude il fait froid !).

P1070005

C’était sympa ! mais le plus grand spectacle restera tout de même le lac bordé de montagnes d’un côté et de plaines de l’autre que nous avons suivi un moment pour nous rendre au mont Cook : des nuances de bleus folles, des reflets magiques, bref encore un décor de rêve (décidément, quel pays :D).

P1070038

En route ensuite pour Christchurch, dernière étape de notre périple Kiwi. On se rend en voiture dans le centre, et on se trouve vite déstabilisés face au vide laissé par le tremblement de terre qui a touché la ville début 2011 (185 morts :’().

P1070052

Mais où est le centre-ville ? Nous savions pour le séisme, mais ne pensions pas que le cœur de la ville se limitait désormais à un petit regroupement de containers colorés aménagés en boutiques et cafés.

P1070050

Au final, au lieu d’assister à une reconstruction (ce que l’on pensait…), nous observons à l’inverse des scènes de démolitions visant certains bâtiments toujours debout mais fortement endommagés en 2011.

P1070053

Bref, nous décidons à une unanimité écrasante de fuir l’endroit…

Le soir venue, c’est notre dernière nuit froide dans le « Hippie » (on apprend aujourd’hui qu’un sympathique 32° nous attend à Melbourne :D) : Hippie hip hourra !

Alors que nous préparons le repas, nous nous sentons soudain observés… effectivement, vérification faite, une dizaine de vaches du troupeau voisin, alertées par notre alarme incendie un peu trop sensible (eh oui, il y a des alarmes incendies dans les vans…) sont en train de nous scruter.

P1070061

« See u soon » en short et tongs depuis l’Australie 😀

4 commentaires

  1. C’est très joli, mais encore une fois, ce pays sent terriblement la solitude… J’avais vu un docu sur Arté palant de la Nouvelle Zélande et notamment de Christchurch. Ils parlaient de la solidarité des habitants et des petites idées telles que les machines à laver en libre service, ou encore les pistes de danse à l’air libre (tu branche ton lecteur MP3 et ça diffuse la musique sur la place et tout le monde peu venir danser) !

    Bon c’est pas le tout mais faudrait bronzer un peu avant de rentrer pour noël 😉

    @ plus.

  2. Les paysage sont magnifiques, comme d’habitude! :0 Claire, quel courage d’avoir fait du saut à l’éstastique (j’en suis INCAPABLE!!)! Quel dommage de voir une ville presque déserte : ( , mais à part ça, ça a l’air super!

  3. Ah oui, à chaque fois c’est surpenant, c’est magnifique, c’est… !!! Je ne trouve même pas de mot. Chaque article surpasse le précédent, ou presque!! C’est beau, c’est beau… Vous allez revenir et vous serez dégoûtés hahaha
    Ah bientôt!
    PS: Oui, on vous veut bronzés, et je vote aussi pour la marque des lunettes de soleil! x)

  4. wouah et rewouah, à la fois pour le décor ainsi que le saut depuis cette bip de cabine, je comprend the again, le premier saut va toujours trop vite et on a la facheuse tendance de fermer les yeux, mais quand meme, c’est très fort ma fille, il faut en avoir. à bientot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *