Pura Vida (épisode 4)

Hola et Hello comme nous ont dit ces deux perroquets:

Direction maintenant la région de Monteverde avec pour commencer la réserve biologique et ses magnifiques arbres et fleurs de toutes couleurs et formes.

Bonne surprise en arrivant à notre auberge de jeunesse, notre hôte nous propose d’aller grimper à l’intérieur d’un « Ficus Tree » et de profiter de la tombée de la nuit pour observer deux types de singes : «Black Monkey et White face ( ou Marcel dans Friends pour ceux qui connaissent ).

Nous avons également pu voir des gros dindons perchés dans les arbres environnants.  On apprend au passage que les dindons volent… Tant mieux pour nous, ils prennent la pose sur une branche :

Moins bonne surprise au retour, nous avons eu un gros quiproquo avec notre hôte et nous sommes retrouvés perdus à l’autre bout de la ville, sans carte, GPS ni téléphone. Jusque-là, rien de très grave car nous avions fait le trajet jusqu’à notre auberge de jour. Le problème, c’est qu’à cause de la parade de Noël, tous les accès à la ville étaient bloqués. Pendant un petit moment, nous avons cru devoir dormir dans la voiture et être privés de nourriture (nous n’avions pas pris nos portefeuilles). Et incroyable, la police extrêmement sympathique nous a escortés jusqu’à notre réservation.

Autant dire que vu la complexité de l’itinéraire alternatif, nous n’aurions jamais trouvé seuls.

Le lendemain, levés 7h pour la journée sensation du voyage.Direction Monteverde Extremo Park où Claire a réservé un saut à l’élastique. Petit stress, elle doit faire 50kg minimum pour pouvoir sauter ce qui n’était pas gagné. Une fois sur la balance, le verdict : 50,1 kg !!! Merci mamie pour les repas très riches de ces dernières semaines et merci Ben pour la fondue : mission accomplie !

On enchaine ensuite avec une petite balade en Buggy pour faire le tour des collines de Monteverde :

En début d’après-midi, nous reprenons la route en direction del Rio Celeste et surprise en arrivant à notre réservation chez l’habitant, notre hôte nous propose une balade.

Au programme, rencontre des « paresseux » (grand moment !) ou « Sloth » comme ils sont nommés ici :

Sur le retour, il nous propose d’aller observer des « blue-jeans » frogs autour de son domicile :

Voilà ! Décidément, les Ticos (habitants du Costa Rica) sont très accueillants et leur désir (désintéressé) de partager leur amour de leur pays est une grande chance pour les baroudeurs que nous sommes.

Galerie contenant toutes les photos:

Un commentaire

  1. Concernant le saut de Claire: Oups, ça c’est fait! (soupir de soulagement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *