E alla fine Florence

Dernier article à propos de Florence, rédigé en direct de l’aire d’autoroute de Gêne pour clore ce 1er road trip en Italie.

On devait finir par les Cinque Terre mais avec les premières pluies d’automne et l’état de nos finances nous avons décidé de remettre cette partie à plus tard (c’est pratique, c’est sur le trajet pour Rome).

Première journée florentine consacrée à une visite historique de la ville avec une guide francophone. Elle nous fait découvrir pendant 2 heures la ‘vraie’ Florence en mettant en avant le caractère médiéval, caractéristique de la ville, bien plus que ne le sont les quartiers et monuments rénovés au XIXème (exemple ci-dessous).

Pour elle, Florence est à l’image de ses habitants, une ville à fort caractère dû à son passé de colonie militaire romaine (raison de sa création d’ailleurs) et aux nombreuses luttes pour son contrôle, tant intérieures (entre familles florentines) qu’extérieures (vis a vis des autres États italiens voire européens).

La preuve avec ces tours médiévales appartenant aux grandes familles:

Le but, prendre possession des tours des autres puis les raccourcir pour que la tour familiale soit la plus haute.

Elle nous explique que c’est aussi cette rivalité, appliquée au monde artistique et architectural, qui a poussé les artistes florentins à se dépasser.

Notamment avec cette coupole de 42 m de diamètre dont le procédé technique de maintient reste encore aujourd’hui une énigme: l’architecte très fier de son astuce a préféré faire disparaître ses plans plutôt que de les partager.

Toujours dans cet esprit de rivalité/de méfiance/de volonté de pouvoir que l’on a pu retrouver à Venise et Florence, ce passage:

Construit sur demande des Médicis, il permet de circuler (et de surveiller) en toute discrétion du Palais Veccio jusqu’à l’immeuble attenant le Pont Veccio sur l’autre rive de l’Arno (soit près d’1 km de distance).

Pas fous les Médicis, à partir de ce moment là, ils ont relocalisé tous les commerces situés sur le pont, principalement des bouchers, pour les remplacer par des boutiques moins odorantes et sanguinolentes: des bijouteries !

Autre « beauté » artistique de la ville, cette statut représentant Persée terrassant la méduse juste devant le Palais des Offices:

Palais que nous avons visité, avec de nouveaux des peintures et sculptures datant de la fin du moyen age et de la renaissance. Parmi les artistes les plus connus: Michel-ange, Botticelli, De Vinci, Le Caravage, Rubens, etc. :


Quelques autres photos de la ville:

Nous concluons donc ce voyage 2019 avec une question qui reste pour nous en suspens : comment allons nous survivre désormais sans les buffets petit-déjeuners le matin et les délicieuses Pastas de chez Zaza (…)

Un commentaire

  1. Quel plaisir à nouveau de découvrir ces magnifiques images, je viens de parcourir votre itinéraire en Italie, il y a juste une prise vue que je trouve moyenne, et j’ai donc une question : Qui a osé construire cette massive tour à coté de ma fille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *